Comment dés-optimiser un site ?

  1. N'utilisez que des mots génériques : inutile d'être précis.
  2. Ne citez jamais vos sources : cela pourrait signaler que vous faites partie d'un milieu de manipulateurs d'algorithmes
  3. Désabonnez-vous de toutes les listes de diffusion liées au référencement.
  4. Unfollowez immédiatement tous les professionnels, les curieux ou les étudiants en référencement. Comme cela commence à concerner près d'un twittos sur deux ou trois, si on considère que le marketing, la publicité et la communication tout court en font partie, en fait unfollowez tout le monde sauf les comptes morts, inactifs ou celui de votre maman.
  5. Fuyez les forums, les blogs et les sites liés au référencement, ou prenez une nouvelle identité qui vous permettra de participer sans compromettre votre marque.
  6. Tout comme vous avez abandonné MySpace en 2005 quand vous finissiez par recevoir plus de sollicitations et d'annonces de concerts que vos ne pouviez vous-même en envoyer, laissez tomber Facebook et ses sollicitations incessantes. Si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, activez au moins le mode privé.
  7. Faites des liens, beaucoup de liens, vers des sites, MAIS SURTOUT PAS LES VOTRES. Google, qui est devenu registrar "afin d'acquérir une meilleure visibilité sur l'infrastructure de l'Internet" (copiez-collez cette citation pour en découvrir la source), se rendrait immédiatement compte de votre TENTATIVE DE MANIPULATION de son algorithme et en profiterait sûrement pour faire disparaître votre site au fin fond des Serps.
  8. Désoptimisez le code : revenez au HTML 3.2 : N'utilisez que du balisage de base et SURTOUT PAS SEMANTIQUE. Remplacez toutes vos balises strong par cette bonne vieille balise B. Ce site en est un bon exemple : xHTML et CSS à papa.
  9. Oubliez tous les formats d'échanges de données modernes : c'est louche. Exit les micro-formats, le RSS (c'est plein de failles en plus), le RDF, OWL, OG: et autres Twitter cards. A la limite, juste un peu de Dublin Core.
  10. Réintroduisez la balise META en force dans vos pages. Vengez-vous de toutes ces brimades et réflexions blessantes lorsqu'un internaute tweettait l'URL de votre site plein de Meta Keywords et Revisit-After.